Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 16:28

 

 

Mon père, à son retour de captivité, a travaillé comme aide-familiale sur la ferme avec son père à Saint-Thonan, puis comme sacristain à la cathédrale de Quimper, et ensuite le reste de sa vie professionnelle comme ouvrier chez un tapissier-décorateur à Quimper.

 

Il s'est marié une première fois et a eu deux garçons, puis, étant veuf, il s'est remarié, union d'où je suis née.

 

Il a eu sept petits-enfants et onze arrière-petits-enfants.

 

Il est décédé en novembre 2008 à Quimper.

 

C'est après son décès qu'ont commencé mes recherches sur les prisonniers de guerre et sur le parcours de mon père en particulier.

Ensuite, m'est venue l'idée de ce blog pour retranscrire le résultat de mes trouvailles, et ayant constaté le nombre très important d'enfants et petits-enfants effectuant les mêmes recherches que moi.

 

Je n'ai qu'un regret, c'est de ne pas en avoir parlé avec lui de son vivant. Lui aussi, comme beaucoup d'autres, était très discret sur cette période. Je pense qu'il aurait été content de mes recherches et qu'il aurait aimé voir les photos et les documents des camps que j'ai pu trouvé.

 

 

Je remercie ici tous ceux qui m'ont indirectement aidé à rassembler des documents, photos, adresses d'archives, de par leurs forum, sites, blogs. (voir liens, entre autres), et qui m'ont permis, par leurs témoignages, d'apprendre beaucoup sur cette période.                         

 

Je remercie aussi les archives de Caen et la Croix Rouge, qui font un travail d'archives et de mémoire remarquable et nous le font partager.

 

Sur demande, ils vous chercheront tout ce qu'ils trouvent comme documents de guerre sur la personne que vous recherchez.

 

 

 

 

                           ----------------------------------------------------

 


 

A la mémoire de mon père et de tous ses compagnons d'infortune.

 

 

 

IMAGE crop

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte - dans mon père
commenter cet article

commentaires

Mazeres Maryse 23/07/2015 06:10

Je vois le mot armistice, pour qualifier la fin de la 2nde guerre, et la libération des prisonniers, je ne pense pas que ce terme soit approprié, cela concerne la première guerre, la deuxième, on parle de victoire des aliés, moi, personnellement cela m'importe peu, ce sont des termes politiciens, car le fond des guerres est bien caché, mais je sais que certains patriotes, n'apprécieraient pas.

Je viens de relire votre blog, et je note des adresses que je n'avais pas vues, en effet, l'onac, je ne pense pas les avoir contacté, je vais aussi contacter Limoges, mais encore une fois, le cas de mon père est particulier, puisque bien que victime de la guerre comme les prisonniers, (il a lui aussi été en stalag à Fritzlach en 43 après Eisenach) il a été condamné, en france pour avoir tenté d'échapper au combat, afin de ne tuer peronne, il a été victime d'une double peine, la malchance est passée par là. Comme plusieurs personnes l'expriment, et comme l'a exprimé mon père dans une lettre présence dans son dossier judiciaire, il semble que la vie en Allemagne, les conditions de nourriture de la population aient été meilleures làbas, qu'en France ou bie ndes gens ne mangeaient pas à leur faim, meme si les prisonniers dont mon père partageait les conditions de vie travaillaient dur et mangeaient peu, (en tout cas, lors de son deuxième séjour, après l'été 43, si ils ne recevaient pas de colis, ce qui était apparemment son cas, (il envoyait la moitié de sa solde à son père handicapé, sa seule famille).

JACQUELINE38 01/02/2011 13:34


Bravo pour ce récit. Quelle chance vous avez d'avoir ce témoignage écrit par votre père. Le mien refusait de parler de cette période ''trop moche'' selon ses dires.
A part quelques détails au cours de conversations, en particulier lors de la diffusion du film ''la vache et le prisonnier'', il ne répondait pas à nos questions.
Grâce à votre récit, je peux avoir un aperçu de ce qu'il a subi pendant ces tristes années ou il était prisonnier (stalag IVB en mai 1940 - IVE - IVD d'où il est libéré en 1945). J'ai mis quelques
photos sur le site PG.


Brigitte 01/02/2011 18:20



merci de votre message. Moi non plus mon père n'en parlait pas, mais j'ai la chance en effet qu'il ait laissé des documents qui racontent son parcours. Tant mieux si ça a pu vous aider. j'ai vu
vos messages sur le forum PG. je vois que vous avez enfin eu les documents de Caen. il faut être patient ! c'est long, et pour la croix rouge encore plus, il y a de plus en plus de demandes. Mais
ça fait plaisir quand ils arrivent!



josse21 19/01/2011 21:38


En cherchant des renseignements sur le stalag IVE Alterburg
Allemagne où mon oncle a été prisonnier pendant toute la guerre(c'est au dos de photos de groupe de prisonniers où il figure que j'ai trouvé ce renseignement)que je suis arrivée sur votre blog,que
j'ai trouvé très
intéressant,très documenté.Merci.


Brigitte 20/01/2011 15:27



merci de votre commentaire. si vous cherchez des renseignements sur les prisonniers et les camps, je vous conseille le forum de prisonniers de guerre en lien sur mon blog. on y trouve beaucoup de
renseignements et on peut poser toutes les questions qui nous intéressent


cordialement


brigitte



AMARYA 17/07/2010 22:17


Tout à fait d'accord avec les amis internautes : journal
très intéressant - voire exemplaire - d'un grand intérêt
pour les chercheurs de mémoire. Un grand MERCI.


Présentation

  • : journaldecaptivite1940
  •  journaldecaptivite1940
  • : journal tenu par mon père Joseph Moalic lors de sa captivité en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale
  • Contact

Profil

  • Brigitte
  • mariée 3 enfants infirmière

 

Recherche