Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 18:53

 

Au matin du 1er septembre 1939, l'Allemagne attaque la Pologne.

Le 3 septembre 1939, la France entre en guerre.

                                            mobilisation

 

 

Le 10 mai 1940, après huit mois de guerre immobile, appelée la drôle de guerre, les forces allemandes envahissent la Belgique et les Pays-Bas. Les armées franco-anglaises ripostent.

Au bout de six semaines de combat, c'est la défaite pour les Français.


L'armistice est signée le 22 juin 1940. La moitié de la France est occupée et près de deux millions de soldats sont faits prisonniers.

 

 

 

Mon père est mobilisé le 26 août 1939. Il est affecté au 210e régiment d'artillerie lourde de Rennes, 18e batterie.

                         

                            fascicule mobilisation-copie-1

 

 

Il part de Rennes le 7 septembre 1939 pour les Ardennes, puis la Moselle.

Il est cantonné à Bernewiller dans le Haut-Rhin du 15 janvier au 13 mars 1940, puis en d'autres lieux du Haut-Rhin.   

                                                                                                                                

                 bernewiller 3                                     Bernewiller  février 1940

        

                                         bernewiller4


                  bernewiller 1 

 

 

                                       bernewiller 2

 

 

Il part de Belfort le 19 mai 1940 pour la Seine et Oise, puis la Somme.


Repli du régiment sous les bombardements en juin 1940, poursuivi par les chars allemands.

Ils sont encerclés et faits prisonniers le 19 juin 1940 à Vernou, dans le Loir-et-Cher.


Ici commence son journal.

Partager cet article

Repost 0
Published by BRIGITTE - dans soldat
commenter cet article

commentaires

anne marie NICOLAS épouse BOUTTES 16/11/2014 23:18

Mon père fut grièvement blessé le 19 mai 1940 vers la ligne de front, le poumon perforé par balle Il sera récupéré par la Croix rouge et ensuite capturé par les allemands, sera transféré par
waggons à bestiaux dans les camps de prisonniers d'Allemagne. Il survivra bien que grièvement atteint opéré par les medecins allemands du camp, puis à son retour en France. Né à Brest Il avait
effectué sa préparation militaire au Fort de Vincennes pendant 4 années . C'est pour moi un honneur d'évoquer aujourd'hui son souvenir, ses innombrables souffrances jusqu'à la fin de sa vie en
2003. Il aurait tant aimé retrouver ses camarades. Il nous avait parlé du stalag 4 b . Il s'appellait François Yves Marie NICOLAS . Bien cordialement, Anne Marie NICOLAS épouse BOUTTES pupille de
la nation de la guerre 39/45

Brigitte 07/12/2014 18:49



Il a du beaucoup souffrir et garder surement des séquelles


cordialement



DEBARD Samuel 23/08/2014 08:01

Madame bonjour,
Réalisateur de cinéma, je suis en plein travail de création de notre nouveau film 1940 : des oubliés de l'Histoire, la captivité.
Ce documentaire fait suite au premier volet de cette future trilogie, achevé en février de cette année, consacré à la bataille de France, et à l'injustice dont ont été victimes ces soldats
courageux de la part des autorités française: 5 semaines, 100 000 morts sont des chiffres suffisamment éloquents.
Les photos que vous avez publié sur votre site et qui concernent le retour m'intéressent.
Pouvez vous m'en concéder les droits, tout en sachant que votre nom sera cité au générique ?
Dans l'attente de votre réponse je vous adresse mes salutations les plus cordiales.
Samuel Debard

Brigitte 06/10/2014 00:14



les photos de retour de prisonniers ne m'appartiennent pas, je ne peux donc pas vous en céder les droits



therese 08/05/2012 17:13

Coucou , Vernou en SOlogne , c'est a quelques km de chez moi.

Brigitte 08/05/2012 19:28



quelle coïncidence ! le monde est petit Thérèse



Maedes 14/04/2011 21:01


Vernou..... je connais.... j'ai habité quelques temps le Loir et Cher...... c'est émouvant!


Brigitte 14/04/2011 23:15



et bien, tu es partie bien loin de là maintenant !



dominique fruhauf 13/04/2011 23:05


Bravo pour ce blog qui me sert dans mon travail d'écriture. Je me souviens de mon beau-père, Georges, né en 1917 et dont la captivité fut une histoire qu'il a passé le reste de sa vie à raconter.


Brigitte 14/04/2011 23:18



tant mieux si ce blog peut aider.


Tu as de la chance que ton beau-père en parlait, car d'après les témoignages que j'ai, les prisonniers de 1940 en parlaient très peu.



Présentation

  • : journaldecaptivite1940
  •  journaldecaptivite1940
  • : journal tenu par mon père Joseph Moalic lors de sa captivité en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale
  • Contact

Profil

  • Brigitte
  • mariée 3 enfants infirmière

 

Recherche